Visites virtuelles de musées : La solution Google Street View

Plusieurs solutions peuvent s’offrir pour la visite virtuelle d’un musée. Le géant de l’internet a créé un « Google Cultural Institute » qui offre plusieurs façons de voir les collections de musées, de voir des expositions ou des opéras en live, de consulter des fonds d’archives, etc.

L’une des façons proposée pour visiter virtuellement un musée, est de le visiter avec Google Street View :

– pas de plugin ou logiciel à installer, il suffit d’avoir un navigateur plus ou moins à jour

– besoin d’une connexion internet

– déplacement plus ou moins aisé

– minicarte interactive pour se repérer sur le plan du musée avec plusieurs étages, dommage que le numéro des salles n’apparaisse pas

– certaines œuvres sont dans la banque de données et sont alors signalées par un petit carré noir et blanc qui permet d’obtenir la fiche du tableau avec une photo de meilleure qualité et quelques explications

– conditions in situ : certaines œuvres ont des reflets qui ne permettent pas de les observer aisément, certaines sont en prêt…

– certaines œuvres sont « floutées », sans doute des questions de droits d’image

– quelques petits « glitchs » entre les photos qui ont servies aux panoramas, notamment sur la lionne blessée de la frise assyrienne d’Assurbanipal de Ninive du British Museum…

– quelques petits bugs d’affichage

 

Peu de musées en France font partie du projet : Le Musée d’Orsay, le Musée du Quai Branly, Le Musée d’Art Classique de Mougins et le MuMa au Havre.

L’Italie compte plus de 30 musées (dont les Uffizi et la Centrale Montemartini), le Royaume-Uni une dizaine (dont la National Gallery en très mauvaise qualité et une bonne partie du British Museum), l’Allemagne en compte XX (dont l’Alte Nationalgalerie, l’Altes Museum, le Pergamonmuseum et la Gemäldegalerie), les Etats-Unis en comptent une quarantaine (dont le Met en très mauvais qualité également, le J.Paul Getty Museum et le Smithsonian American Art Museum).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.