We need you ! Discuss and complete the « Archaeogaming manifesto » at TIPC

Lors de la conférence « The Interactive Pasts: Exploring the intersections of archaeology and video games » (#TIPC) organisée par VALUE à Leiden en avril 2016, l’un des ateliers était un groupe de réflexion et de discussion sur le sujet de « l’Archeogaming ».

L’objectif de cet atelier était de créer une structure pour développer un langage commun et des liens plus faciles entre les développeurs de jeux vidéos et les archéologues pour permettre un futur plus riche en collaborations.

L’atelier (dont j’ai fais partie) a donné lieu à des discussions particulièrement intéressantes et un « manifeste » écrit a été créé en fin d’atelier pour récapituler ce qui avait été discuté : http://www.valueproject.nl/blog-posts/in-depth-analysis/the-beginnings-of-an-archaeogaming-manifesto/

Un appel est maintenant lancé aux internautes pour l’étudier, le discuter et le compléter. Donc à vos claviers !

_____________________________________________________________________

Recap of the Interactive Pasts workshop: ‘Learning a Common Language – How to Speak Archaeogaming’:
One of the workshops of the « The Interactive Pasts: Exploring the intersections of archaeology and video games » (#TIPC) conference organized by VALUE in Leiden in April 2016, was a brainstorm and discussion session on the topic of Archaeogaming.

The aim of this workshop (to which I participated) was to create a framework for a common language so that video game developers and archaeologists can understand each other better, thus allowing for more fruitful future collaborations:
http://www.valueproject.nl/blog-posts/in-depth-analysis/the-beginnings-of-an-archaeogaming-manifesto/

A call is now launched to you to read, discuss and then complete this work.
So, we need you !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.