Graduate Lecture’ From Dreams to realities’ with Maxime Durand (Historian), May 25 2016, Amsterdam

The Graduate School of Humanities cordially invites you to the Graduate Lecture ‘From Dreams to Realities: Adapting History in the Assassin’s Creed video game series’ which will be held by Maxime Durand, Assassin’s Creed franchise historian on the 25th of May, from 15:00 – 17:00 h. at room HG 14A-00 (Main building VU Amsterdam, De Boelelaan 1105).

The lecture will be preceded by a workshop from 11:00 – 15:00 h. by Maxime Durand. An invitation for this workshop will be send separately.

The past is a puzzle of which we lost most pieces and miss the art cover. Yet the teams working on Assassin’s Creed have mastered a unique method to interpret it through breathtaking digital environments. From assumed inaccuracies to unnoticeable historical details, the procedure is complex but rewarding with tens of millions of fans. This conference is divided in two parts; a design workshop on historical game conception and a lecture on methods applied at Ubisoft and how we address the issues.

Flyer presentation here

 

3e édition de la Maker Faire Paris, 30 avril & 1er mai 2016

Le 30 avril et 1er mai 2016 aura lieu la Maker Faire de Paris au sein de la Foire de Paris, Porte de Versailles.

Durante la Foire de Paris si terrà la Paris Maker Faire il 30 aprile e 1 maggio, a Porte de Versailles, Parigi.

During the Foire de Paris will be held the Paris Maker Faire on April 30th and May 1st, Porte de Versailles, Paris.

 

Maker Faire est à la fois une fête de la science, une foire populaire et l’événement de référence de l’innovation partout dans le monde. Ce concept totalement unique regroupe stands de démonstration, ateliers de découverte, spectacles et conférences autour des thèmes de la créativité, de la fabrication, des cultures Do It Yourself et Makers. Cet événement réunit des passionnés de technologies, des artisans, des industriels, des amateurs, des ingénieurs, des clubs de science, des artistes, des étudiants et des Start’Up. Ensemble, ils forment la communauté des Makers et viennent pour montrer leurs créations et partager leurs connaissances. Les visiteurs affluent à Maker Faire pour entrevoir l’avenir et trouver l’inspiration pour devenir eux-mêmes des Makers. Depuis 2015, Maker Faire est présent dans plus de 160 villes dans le monde !

Site internet ici

Invitations gratuites (dans la limite des places disponibles) ici

4e édition de la Maker Faire Roma, 14-16 octobre 2016

Du 14 au 16 octobre aura lieu la 4e édition de la Maker Faire de Rome.

Dal 14 al 16 ottobre si terra la Maker Faire di Roma.

From October 14th to 16th will be held the Roma Maker Faire.

 

What is Maker Faire

Maker Faire is the Greatest Show (and Tell) on Earth – a family-friendly showcase of invention, creativity and resourcefulness, and a celebration of the Maker Movement.  It’s a place where people of all ages and backgrounds gather together to show what they are making, and share what they are learning.

Maker Faire celebrated 150 Faires in 2015 alone and has reached over 1,5 million attendees globally since it launched in San Mateo, California in 2006, less than a year after the publication of the first Make: Magazine. The tenth annual Maker Faire Bay Area welcomed some 1200 maker entries and 145,000 attendees.

World Maker Faire New York, the other flagship event, has grown in five years to 900+ maker entries and 90,000 attendees. Detroit, Kansas City, Atlanta, Milwaukee, Orlando, Rome, Paris, Hannover, Berlin, Trondheim, Oslo, Newcastle (UK), Tokyo  Singapore, Taipei, and Shenzhen host our larger-scale “featured” Maker Faires, and over 120 community-driven, independently organized Mini Maker Faires inspire and ignite creative communities everywhere around the globe.

MAKER FAIRE ROME – The European Edition

Maker Faire Rome is the European edition of Maker Faire. It’s organised by Asset Camera, a Special Agency of the Rome’s Chamber of Commerce, whose mission is to place the city of Rome at the center of the debate on innovation, by spreading the digital culture, and developing the individual and collective entrepreneurship that is so integral to the Maker movement’s genetic makeup.

Maker Faire Rome combines science, science fiction, technology, entertainment and business to create something totally new. It’s an event created to cater to curious participants of all ages, wishing to experience firsthand the makers’ inventions. Inventions that are the result of a desire to solve everyday problems, whether big or small.

Maker Faire Rome is an event designed to turn the spotlight on hundreds of projects from around the world that are able to catapult visitors into the future.

Not just a fair for field experts. At Maker Faire, you’ll find inventions in the field of science and technology (from 3D printers to wearables, through to drones, robots and digital manufacturing), but also new forms of art, entertainment, crafts, food experiments and attractions never seen before.

The watchwords of the Maker Faire Rome are: meeting, exchange, training, entertainment and interaction.
The public can experience and try their hand with these new inventions where innovation is made available to everyone. An experience where participants are an integral part of the fair itself.

An event for families, where children and adults can get involved in hundreds of fun and educational activities and demonstrations. A place where you can learn how to build your own smartphone, your own toys, “3D print” shoes, jewellery, handbags and even edible ravioli, or discover how to make your house home-automated with just a few simple measures.

With over 600 inventions on display in 2015 and more than 100 thousand visitors, Maker Faire Rome is the world’s largest exhibition after the “Area Bay” and “New York” in the US.

This year, after the success of the 2013 , 2014 and 2015 editions, we expect hundreds of inventions and attractions from 65 nations. On the programme: live performances, panels, workshops, seminars, conferences and many surprises in store especially for children who will have a special Kids Area, which is even bigger with even more activities than previous editions.

The Maker Faire 2016 runs 14 to 16 October 2016 at Fiera di Roma.

Website here

 

Call for schools

Are you still in school even though you already have what it takes to be a Maker?
Do you have an innovative project that you’d like to show to the public at Maker Faire Rome 2016?
What are you waiting for? Send us your proposal! The Call for Schools is now open!
Link here

Interested in becoming a Partner ?

The event offers various ways to become a partner thanks to its approach geared to enhance the presence of individual businesses or organisations by creating a single narrative with high engagement both Onsite and Online.

Why become a Partner?

  1. Give your business maximum exposure by entering into a marketing process lasting 8 months and spanning over more than 65 countries.
  2. Meet a great deal of participants, including professionals, young people and families during the event.
  3. Let your brand be seen as new, different, fresh and original.
  4. Open up a lasting exchange with an international movement – the Makers – who are present in 120 nations.
  5. Increase brand awareness among target consumers
  6. To better define projects and products, in an ever-changing industry, thanking to the presence of partners and qualified visitors.
  7. To participate in the development of ideas and innovative contents of the fourth industrial revolution.

Link here

Call for Big Bang Projects
This year there’s something new, we are building Maker Faire together, not just in terms of content but also in terms of its major attractions. Pending the usual Call for Makers (April-June) when makers will be able to submit their own projects, we would also like to receive proposals from those wishing to help us make this event unforgettable.
You have until 28 April to submit your ideas, which may be presented in the Fiera di Roma exhibition area, for the following:

  • large-scale projects;
  • highly interactive projects involving the public;
  • setups/attractions with high visual impact suitable for giving character to event spaces (pavilions, outdoor walkways, entrances and access areas, etc.);
  • areas for interactive activities (walkways, aviaries, stages, workshops, etc.);
  • topical exhibits and informative displays.

Link here

 

Journées d’étude – Over the Cloud : Architecture, Archéologie et Pratiques Numériques, juin 2016, Aix-en-Provence

Du 15 au 17 juin 2016 auront lieu les Journées d’étude « Over the Cloud : Architecture, Archéologie et Pratiques Numériques » à Aix-en-Provence.

Ces journées sont organisées par l’IRAA (Institut de Recherche sur l’Architecture Antique) au siège d’Aix-en-Provence.

Le projet « Over the Cloud » a pour objectif de poursuivre et d’élargir la réflexion initiée
dans le cadre du volet « Apport du numérique au relevé et à la représentation des blocs
d’architecture décorés » du projet « Ornementation Architecturale des Gaules » financé par l’ANR (2010-2014). Nous y avons étudié les raisons pour lesquelles les outils numériques regroupés et confondus sous le nom-valise ambigu de « 3D » n’ont pas encore apporté en termes de publications scientifiques de collections de blocs autant qu’ils l’ont fait dans le champ de la valorisation et de la communication patrimoniale. Nous souhaitons aujourd’hui étendre la réflexion à l’ensemble de la recherche en architecture antique en organisant les journées d’études « Over the Cloud – Architecture, archéologie et pratiques numériques » les 15, 16 et 17 juin 2016 à Aix-en-Provence (MMSH).
Ces journées seront consacrées à l’apport des nuages de points denses à l’intégralité de la chaîne opératoire « acquisition des données – analyse – restitution – publication », le
développement du numérique ayant trop souvent conduit à un fractionnement des opérations par la multiplication des intervenants issus de plusieurs disciplines (topographie, photogrammétrie, photographie, mathématiques, architecture, imagerie 3D). Si l’intérêt des outils numériques et leur fort potentiel est désormais bien établi, il subsiste encore dans leurs applications des freins et des verrous. Pour ne céder ni à un scepticisme improductif ni au culte béat de l’innovation, nous vous proposons de venir exposer vos expériences numériques dans le domaine de la recherche en
archéologie de l’architecture.
Les contributions à cette réflexion se feront sous forme de retours d’expérience qui ne
seront en aucun cas des présentations générales d’un site ou d’un bâtiment, mais chercheront à identifier clairement les limites opérationnelles des outils et les moyens de les dépasser. Des approches plus méthodologiques qui intègrent « la révolution numérique » dans ce champ disciplinaire sont aussi nécessaires et bienvenues. Les présentations pourront bien entendu être menées sur un matériel à diverses échelles : blocs et détails d’architecture ou de construction, bâtiments ou ensembles urbains.
Les propositions devront être envoyées avant le 21 mars 2016 à l’adresse suivante :
overthecloud@mmsh.univ-aix.fr, accompagnées d’un titre et d’un texte de présentation de
quelques lignes.

 

Site internet ici

Carnet de recherche de l’IRAA avec présentation des Journées ici

 

Journée « Technologies numériques pour la maitrise d’œuvre sur le Patrimoine »

La cinquième journée d’études de l’École de Chaillot se tiendra le mercredi 16 décembre à l’auditorium de la Cité de l’architecture et du patrimoine de 9h15 à 17h30.
Elle sera consacrée aux « Technologies numériques pour la maîtrise d’œuvre sur le patrimoine ».
La conservation et la restauration d’un édifice historique exigent la collaboration des intervenants traditionnels à l’acte de construire : les maîtres d’œuvre, le maître d’ouvrage et les entreprises (artisans, tailleurs de pierre, charpentiers, couvreurs, etc.). Pour les assister dans les diagnostics et la prise de décisions, ces acteurs font appel à des domaines de compétences aussi variées que l’histoire, l’archéologie, la microbiologie, la chimie, l’imagerie, la géologie, la science des matériaux ou l’ingénierie des structures. La pluridisciplinarité des intervenants au projet de restauration du bâtiment impose donc de fédérer l’ensemble des données produites par chaque corps de métier et de mettre en place des méthodes et des outils communs collaboratifs d’aide à la décision pouvant servir à ces profils d’experts. La description et la compréhension de l’état de conservation d’un édifice historique dépendent de cette interopérabilité des outils qui permet la corrélation de sources documentaires (textuelles, graphiques, …) et de données analytiques (analyses de prélèvements, caractérisations expérimentales, mesures radiométriques et thermo-hydriques, cartographies, simulations numériques, etc.) abondantes, voire manquantes et souvent très hétérogènes.
Vous êtes cordialement invités à cette journée d’études, organisée avec le laboratoire MAP « Modèles et simulations pour l’architecture et le patrimoine » (Unité mixte de recherche 3495 du CNRS et du Ministère de la culture et de la communication), dont vous trouverez le programme ici.
L’inscription est gratuite : il suffit de remplir ce formulaire.

 

Cité de l’architecture & du patrimoine
Auditorium
7, avenue Albert de Mun
75116 Paris
Renseignement :  01 58 51 52 96