Visite de site : Vieux-la-Romaine

Le site de Vieux-la-Romaine, à 10min au Nord-Ouest de Caen est doté d’un musée, d’un parc abritant des vestiges archéologiques, d’une base du Service Régional d’Archéologie, de vestiges en cours de fouilles, et d’un site internet.

Vous pouvez découvrir le musée abritant des découvertes archéologiques de toute beauté grâce à la visite virtuelle (avec peut-être un déplacement un peu rapide…). Ne manquez pas de cliquer sur les petits “i” qui vous ouvriront une fenêtre contenant des informations sous forme de texte, photos et vidéos.

Le site se compose de la Maison au grand péristyle (7e icône en bas de l’image pour couper le son…), de la Maison à la cour en U et du  forum, énorme espace couvert en cours de fouille. Tous les trois sont visibles avec une visite virtuelle, soit grâce à des panoramas à 360°, soit par des hypothèses en 3D.

 

Les nouvelles technologies permettent donc de faire découvrir le site aux curieux, de préparer et d’enrichir la visite, ou encore un agréable rappel enrichissant pour ceux qui sont déjà venus.

On peut peut-être regretter les sons qui n’apportent pas toujours grand chose à la visite, la 3D qui manque un peu d’images par seconde et donc qui “rame”, et pas d’aide pour les novices, mais ce serait vraiment pour aller chercher la petite bête de ce bel exemple de médiation enrichissante.

Visite d’exposition : “Le triomphe de la couleur, de Van Gogh à Matisse”

De plus en plus les expositions se dotent de “contenu supplémentaire” avec des applications téléchargeables pour smartphone, des minisites internet, des bornes interactives sur place, etc.

L’exposition “El triunfo del Color De Van Gogh a Matisse” de la Fundación MAPFRE (n°1 du marché de l’assurance espagnol) se dote de plusieurs atouts : un minisite avec des explications et les reproductions de plus d’une vingtaine de tableaux et une visite virtuelle de type Google Street View.

Cette dernière permet une visite tout confort de l’exposition sans bousculades pour repérer avant de se rendre sur place les tableaux que l’on souhaite examiner de plus près, relire les panneaux explicatifs ou écouter des commentaires audios, ou simplement se faire plaisir en déambulant virtuellement dans les salles.

Visites virtuelles de musées : La solution Google Street View

Plusieurs solutions peuvent s’offrir pour la visite virtuelle d’un musée. Le géant de l’internet a créé un “Google Cultural Institute” qui offre plusieurs façons de voir les collections de musées, de voir des expositions ou des opéras en live, de consulter des fonds d’archives, etc.

L’une des façons proposée pour visiter virtuellement un musée, est de le visiter avec Google Street View :

– pas de plugin ou logiciel à installer, il suffit d’avoir un navigateur plus ou moins à jour

– besoin d’une connexion internet

– déplacement plus ou moins aisé

– minicarte interactive pour se repérer sur le plan du musée avec plusieurs étages, dommage que le numéro des salles n’apparaisse pas

– certaines œuvres sont dans la banque de données et sont alors signalées par un petit carré noir et blanc qui permet d’obtenir la fiche du tableau avec une photo de meilleure qualité et quelques explications

– conditions in situ : certaines œuvres ont des reflets qui ne permettent pas de les observer aisément, certaines sont en prêt…

– certaines œuvres sont “floutées”, sans doute des questions de droits d’image

– quelques petits “glitchs” entre les photos qui ont servies aux panoramas, notamment sur la lionne blessée de la frise assyrienne d’Assurbanipal de Ninive du British Museum…

– quelques petits bugs d’affichage

 

Peu de musées en France font partie du projet : Le Musée d’Orsay, le Musée du Quai Branly, Le Musée d’Art Classique de Mougins et le MuMa au Havre.

L’Italie compte plus de 30 musées (dont les Uffizi et la Centrale Montemartini), le Royaume-Uni une dizaine (dont la National Gallery en très mauvaise qualité et une bonne partie du British Museum), l’Allemagne en compte XX (dont l’Alte Nationalgalerie, l’Altes Museum, le Pergamonmuseum et la Gemäldegalerie), les Etats-Unis en comptent une quarantaine (dont le Met en très mauvais qualité également, le J.Paul Getty Museum et le Smithsonian American Art Museum).

Projet MuVir des banques italiennes

[italiano & français]

È prevvisto per la primavera 2016 l’apertura delle prime salle dedicate al ‘800 e ‘900 del MuVir, il primo Museo Virtuale delle banche operanti in Italia.

Le sedi delle banche in Italia rappresentono oltre 300mila opere d’arte (quadri, sculture, ecc.) che verrano digitalizzati per essere a disposizione del pubblico.

Grandi nomi della pittura (Lippi, Caravaggio, Tintoretto, Warhol…), della scultura (Canova, Boccioni…) ed altre opere saranno accessibili al pubblico per via di questo progetto.

Il MuVir è un’infrastruttura tecnologica, che ha l’obbiettivo di condividere con il pubblico italiano ed internazionale il patrimonio artistico delle banche in Italia, piccole e grandi, attraverso una digitalizzazione e catalogazione delle opere, la creazione di un portale dove le opere saranno consultabili e corredate di  informazioni storico-artistiche e  la realizzazione di un museo tridimensionale virtuale entro cui il pubblico potrà muoversi, decidendo di volta in volta come realizzare la propria mostra personale da poter condividere con gli altri utenti della rete.

Il Museo Virtuale  sarà una grande esposizione digitale permanente di dipinti, sculture, fregi, fotografie, ceramiche, monete e arredi, custoditi nei palazzi e nelle collezioni private delle banche italiane. Per i visitatori – continua il Presidente dell’Abi- siano esse scuole, accademie, università, singoli individui, sarà possibile consultare e utilizzare il patrimonio che le banche condivideranno come materiale di studio e approfondimento: ognuno potrà creare un proprio percorso museale autonomo tra i capolavori custoditi dalle banche che partecipano al progetto. Il Museo Virtuale delle Banche operanti in Italia avrà un ruolo decisivo nell’ampia diffusione e nella comunicazione delle opere d’arte possedute delle banche, che costituiscono una parte rilevante del patrimonio culturale nazionale.

Il MuVir è un progetto in divenire, vista la grande mole di opere coinvolte nell’operazione, e aprirà le porte nella primavera del 2016 con la prima “ala digitale” del museo dedicata all’Ottocento e al Novecento; le sezioni del museo diventeranno via via più ampie grazie al coinvolgimento degli istituti bancari presenti in Italia che, a partire dal 26 novembre, saranno chiamati ad allestire le sale inserendo schede e fotografie delle opere di loro proprietà.

Il progetto
Il Museo Virtuale è il risultato di una ricerca congiunta tra l’Abi e i curatori responsabili del patrimonio storico artistico di ventidue banche operanti in Italia. La ricerca è stata condotta insieme a Digilab – Università La Sapienza di Roma e a Cineca di Bologna – Consorzio interuniversitario, attraverso una serie di sperimentazioni, su processi, metodologie e tecniche, relative alla preservazione, comunicazione e divulgazione del patrimonio artistico e culturale.

La piattaforma digitale, in italiano e inglese, segue rigorose norme di tutela e conservazione:
– una catalogazione delle opere secondo criteri globalmente riconosciuti e tali da consentire il dialogo dei dati con quelli della grandi reti culturali mondiali (es. EUROPEANA)
– un portale dove le opere sono consultabili e corredate, nei casi più rilevanti, di approfondite informazioni storico-artistiche
– uno spazio tridimensionale virtuale entro cui il pubblico può muoversi, decidendo di volta in volta di ordinare le opere secondo criteri variabili e personalizzati.

Con una veste grafica di facile accesso, i numerosissimi filtri per le ricerche e un database vastissimo, l’esperienza sulla piattaforma diventerà un vero e proprio nuovo mezzo di conoscenza.

Roma, 25 novembre 2015

fonte e sito web : http://www.muvir.eu/

__________________________________________________________________________

Au printemps 2016 devraient s’ouvrir les premières salles dédiées aux périodes 1800 et 1900 du MuVir, le premier Musée Virtuel des banques italiennes.

Les sièges des banques italiennes représentent plus de 300.000 œuvres d’art (tableaux, sculptures, etc.) qui seront numérisées pour être mises à disposition du public.

De grands noms de la peinture, tel que Lippi, Caravagge, Tintoret, Warhol… ; mais aussi de la scultpure, tel que Canova ou Bocciono ; ainsi que d’autres œuvres seront désormais accessibles au public grâce à ce projet.

Le MuVir est une infrastructure technologique dont l’objectif est de partager avec le public italien et international, le patrimoine artistique de banques italiennes. Le projet comprend une numérisation et une classification des oeuvres ; la création d’un portail pour pouvoir les visualiser et consulter des informations storico-artistiques à leur sujet ; mais aussi la réalisation d’un musée tridimensionel virtuel où le public pourra se promener en décidant des oeuvres qui y seront en exposition, ainsi que la possibilité de partager son musée personnel avec les autres utilisateurs.

Il MuVir est un projet en devenir qui ouvrira ses portes au printemps 2016 avec la première “aile” du musée dédiée aux périodes 1800 et 1900. Les sections du musées s’agrandiront au fur et à mesure grâce à la participation des instituts bancaires italiens qui, à partir du 26 novembre, seront appelés pour participer à l’organisation des salles en numérisant les cartels et en photographiant les œuvres de leur collection.

Le Musée Virtuel est le résultat d’une recherche conjointe de l’Abi (Association Bancaire Italienne) et les conservateurs du patrimoine artistique et historique des banques italiennes. Elle a été conduite avec le concours du DigiLab, consortium inter-universitaire entre l’Université La Sapienza de Rome et le Cineca de Bologne, à travers une série d’expérimentations sur les procédés, méthodologies et techniques relatives à la préservation, communication et divulgation du patrimoine artistique et culturel.

La plate-forme numérique sera disponible en italien et en anglais, et suivra rigoureusement les normes de sauvegarde et conservation :

– un catalogue des œuvres selon des critères précis permettant le lien avec les grands réseaux culturels mondiaux (exemple EUROPEANA)

– un portail où les œuvres seront consultables et commentées, pour les plus importantes, d’informations approfondies

– un espace virtuel tridimensionnel dans lequel le public pourra se mouvoir et ordonner selon son désir les œuvres selon ses propres critères.
Avec une interface graphique facile d’accès, de nombreux filtres pour les recherches et une base de données très fournie, la visite sur cette plate-forme deviendra un nouveau moyen d’apprendre et une source de connaissances.

Source et site web : : http://www.muvir.eu/

Projet France Collections 3D : modèles 3D des musées sur Sketchfab

Les œuvres emblématiques de notre patrimoine en 3D

France Collections 3D est un projet innovant au service des musées français: les reproductions 3D de nombreuses œuvres emblématiques seront dévoilées au cours des prochains mois.

France Collections 3D dynamise la diffusion de la connaissance du patrimoine muséographique en répondant :

• aux attentes actuelles des musées en modélisation 3D de leurs collections

• aux enjeux des musées en termes de communication, promotion de la visite, médiation in situ et en ligne, publics empêchés ou éloignés, éducation artistique et culturelle

• aux nouveaux usages 3D qui se développent comme l’impression 3D, la Réalité Augmentée ou la Réalité Virtuelle

• aux besoins en nouveaux formats de contenu exprimés par les éditeurs numériques (jeux vidéo, édition, éducation, applications) et les studios d’animation et de postproduction numérique

L’Agence Photo de la Rmn-Grand Palais a été sélectionnée dans le cadre d’un appel à projet du Fonds pour la Société Numérique pour mener à bien ce projet en partenariat avec les institutions et musées intéressés.

Les reproductions 3D seront progressivement intégrées au site de l’Agence Photo et sont visibles sur Sketchfab.

[source : site de la RMN]

Le musée d’Archéologie nationale est engagé dans une vaste campagne de numérisation 3D de ses collections, dans le cadre du projet France Collections 3D de l’agence photo de la RMN-GP. Il a été parmi les premiers musées nationaux à s’impliquer dans ce projet et des sessions de numérisation sont régulièrement organisées depuis 2014 pour mettre à disposition de tous les modèles 3D des pièces majeures de ses collections. [source : site du MAN]

 

Notons particulièrement ce beau modèle provenant du MAN d’une applique en bronze du IIe s. avant notre ère : https://sketchfab.com/models/f7954a16e79c43da8e33cd0b570eeb65