Colloque 642 – Impression 3D et technologies émergentes: transformations sociales et impacts sur les pratiques professionnelles, dans le 84e Congrès de l’Acfas 2016 à l’UQAM – Mai 2016, Laval, Québec

Du 9 au 13 mai aura lieu à Laval, Québec, le 84e Congrès de l’Acfas 2016 (Association Francophone pour le Savoir) à l’UQAM (Université du Québec à Montréal).

Programme préliminaire ici

Voici trois sessions parmi les nombreuses du colloque :

  • Colloque 642 – Impression 3D et technologies émergentes: transformations sociales et impacts sur les pratiques professionnelles.

Responsables
Guillaume BLUM, Université Laval, Michel DE BLOIS Université Laval, École de design

Description
Le présent colloque vise à s’interroger sur les transformations sociétales reliées aux nouveaux usages permis par les technologies d’impression 3D et technologies émergentes conjointes, ainsi que les transformations des pratiques professionnelles associées.

Appel à communication fermé le 12 février ici

Page internet ici

 

  • Colloque 330 – De l’histoire au patrimoine : état des lieux et perspectives

Responsables
Joanne Burgess UQAM – Université du Québec à Montréal, Paul-André Linteau UQAM – Université du Québec à Montréal, Julie NOËL Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal

Description
Tenu à l’occasion des 10 ans du Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal de l’UQAM, ce colloque souhaite faire le point sur les travaux de l’équipe et dégager un bilan de leur contribution à l’histoire urbaine, aux études patrimoniales et aux humanités numériques.

Page internet ici

 

  • Colloque 352 – Les patrimoines : fragmentation et convergences

Responsables
Joanne Burgess UQAM – Université du Québec à Montréal, Yves Bergeron UQAM – Université du Québec à Montréal

Description
Organisée par l’Institut du patrimoine de l’UQAM, cette journée mettra à l’ordre du jour et sur la place publique une réflexion sur les défis que pose la fragmentation des patrimoines avec les acteurs de ces patrimoines. Ensemble, nous verrons comment il est possible de créer des espaces de concertation. Nos échanges auront des retombées pour l’Institut, ses chercheurs et les milieux de pratique.

Page internet ici

Questionnaire sur la perception et l’utilisation des modèles 3D archéologiques

[français & english]

Le tout nouveau blog de J.Bright (Univerisity if the Highlands and Islands) propose une initiative intéressante en anglais:

un questionnaire sur la perception et l’utilisation des modèles 3D archéologiques, avec des exemples pris sur la plate-forme désormais bien connue, Sketchfab.

Le questionnaire existe en deux versions :

Bon questionnaire !

_________________________________________________________________________

The brand new blog by J.Bright (University if the Highlands and Islands) proposes an interesting initiative:

a survey on how people relate to 3D models of archaeological artifacts, with examples taken from the now well-known Sketchfab.

The survey exists on two versions:

Have a nice survey !

 

Postgraduate Scholarship – UCD Centre for Experimental Archaeology, School of Archaeology, University College Dublin

Are you interested in applying to do a PhD at the UCD Centre for Experimental Archaeology, School of Archaeology, University College Dublin, Ireland?

The Irish Research Council’s Postgraduate scholarships offer 4-year PhD scholarships, including fees and a student stipend and call for applications is now open.

The Government of Ireland Postgraduate Scholarship Scheme offers scholarships for suitably qualified individuals to pursue a Research Masters or a PhD (either traditional or structured) in any discipline at an eligible HEI within Ireland. The Council does not fund taught Masters.

In addition, a number of targeted Scholarships are offered in collaboration with our strategic funding partners. Applicants may only apply for one Scholarship and should carefully consider which Scholarship to apply for. Full descriptions of each of the Strategic Funding Partner scholarships can be found in the Appendices of the Scheme Terms & Conditions.

Website here with all explanations

If you are interested in studying at the Centre for Experimental Archaeology and would like advice on projects and supervisors, email us at experimental.archaeology@ucd.ie

FabLabs – à quand un ArcheoLab ?

[français + english]

Contraction de l’anglais “FABrication LABoratory”, “laboratoire de fabrication”. Lieu ouvert au public où sont mis à disposition des outils et des formations pour la conception et la réalisation d’objets. Le maître-mot est l’entraide et la collaboration.

Le principe du FabLab est né au MIT à la fin des années 1990 aux États-Unis.

Selon la liste de recensement du MIT, il existe désormais plus de 584 FabLabs dans le monde, dont 105 au États-Unis, 59 en Italie, 58 en France, 23 au Royaume-Uni et 3 en Irlande.

Certains FabLabs ne sont cependant pas dans cette liste, car il faut pour cela s’inscrire et adhérer à la charte de la FabFoundation.

Même si l’esprit des FabLabs, ou FacLabs, est basé sur l’entraide, la multidisciplinarité et la collaboration de divers compétences dans le but d’atteindre un objectif, il n’existe pas de FabLab spécialement ou en particulier dédié à l’archéologie.

Pourtant, tous les métiers de l’archéologie englobent des compétences divers et variées, l’entraide et la débrouillardise font partie des compétences les plus utilisées en archéologie, le travail manuel représente 60% (70% ? 80% ?) des métiers, et tout ce qui tourne autour de l’archéologie intéresse le public.

A quand un ArcheoLab où l’on apprendra aux étudiants et aux curieux à tailler le silex, tourner des céramiques, fabriquer ses pigments, lire les cartes anciennes, remonter un squelette, modéliser une charpente en 3D, etc. ?

J’espère trouver ou recevoir des réponses me contredisant dans les mois à venir en me parlant de la création d’ArcheoLabs…

__________________________________________________________________________

From “FABrication LABoratory”. A place open to the public where a vast array of tools and training courses are available to everyone. The key word is mutual aid and collaboration.

The idea of FabLab was born in the MIT at the end of 1990.

The FabLab list of the MIT shows that today more than 584 FabLabs are open over the world, of which 105 in the USA, 59 in Italy, 58 in France, 23 in the UK and 3 in Eire.

Some FabLabs are however not on the list, as they have to subscribe and join the charter of the FabFoundation.

Even the spirit of the FabLabs, or FacLabs, is mutual aid, multidisciplinarity and collaboration between various skills to attain a mutual goal, there is no FabLab especially or partly dedicated to archaeology.

However, all the jobs around archaeology use various knowledges, mutual aid and DIY are part of the most used skills in archaeology, manual work represents 60% (70% ? 80% ?) of all jobs, and the public is curious about everything in archaeology.

When will we have an ArcheoLab where we will be able to teach to students and to curious people how to sharpen flint, make a clay vase, produce pigments, read ancient maps, put together the bones of a skeleton, make a 3D model of an ancient wood frame, etc. ?

I hope to receive or find answers in the months to come that will contradict this article and tell me about the creations of ArcheoLabs…